28 octobre 2015

Si, regardez-la!

Quoi de plus merveilleux que la douceur de l’Italie pour évoquer ses souvenirs et rédiger ses mémoires ? C’est le défi que se lancent Victoire Carlotta, actrice ruinée, et Marcelle, femme pêchue envoyée par son éditeur en qualité de rédactrice des mémoires de la grande star d’autrefois. Deux femmes, deux personnalités dans la vie comme sur scène, réunies dans un même élan de générosité, de tendresse et d’humour. Pièce de et avec Isabelle Mergault, Sylvie Vartan et Pierre Deny au théâtre des Variétés. NE ME REGARDEZ PAS... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2015

Tu seras peintre ma fille ou il n'en sera rien!

C’est la première fois que la France consacre une exposition à Elisabeth Louise Vigée Le Brun (1755-1842)  à qui de nombreux révolutionnaires auraient aimé couper la tête au vu de ses nombreuses fréquentations aristocratiques, mais à qui l’on n’a jamais coupé la langue en tout cas ! Dotée d’un talent extraordinaire que son père descella précocement et qu’il encouragea, celle qui osa présenter un tableau d’histoire à l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture et représenta la reine Marie-Antoinette en robe de gaulle, jugée... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2015

Le bonheur est au musée!

Le Musée du Vernon (27) met à l'honneur la peintre "culottée" Rosa Bonheur jusqu'au 20 septembre avec une exposition intitulée Rosa Bonheur ou l'éloge du monde animal. Une belle initiative qui, certes ne fera pas d'ombre à la grande rétrospective consacrée à Elisabeth Vigée-Le Brun aux Galeries nationales du Grand Palais, mais qui mérite d'être indiquée.
Posté par emilie_lh à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2015

La biographie vasarienne de Properzia de’ Rossi : de l’ignorance à la reconnaissance des femmes artistes

Que les femmes puissent peindre depuis l’Antiquité, des textes nous l’ont prouvé, mais qu’une femme puisse être sculpteur, il n’en ait aucunement question. La sculpture, comme le précise Léonard de Vinci dans son Traité de la peinture « n’est pas une science, mais un art mécanique, parce qu’il génère de la sueur et une fatigue physique à son ouvrier ». Ainsi, celles qui n’eurent pas honte de s’abimer les mains contre la rudesse du marbre relevèrent un défi selon Giorgio Vasari. La première biographie de Properzia de’ Rossi date... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2015

Expos, ciné, lectures les pieds dans l’eau

Mes petits carnets d’été…. Expos : - « Flamands et Hollandais » au Château des Ducs de Bretagne (Nantes) Flamands et HollandaisLe Château des ducs de Bretagne accueille les chefs-d'œuvre des collections flamande et hollandaise du musée des Beaux-Arts de Nantes. Cette exposition s'inscrit dans un cycle qui invite à (re)découvrir leurs collections pendant la période de travaux d'extension et de rénovation de ce musée.http://www.chateaunantes.fr - « Les Amours des dieux. Charles de la Fosse » à la... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2015

La femme du mois

Goliarda Sapienza (1924-1996) a connu un revival posthume d'abord en France, puis en Italie grâce à l'opiniâtreté de son dernier compagnon Angelo Maria Pellegrino. Plus connue pour son roman "juxtabiographique" et non "autobiographique" l'Art de la joie, Goliarda Sapienza est également l'auteur de l'Autobiographie des contradictions réunissant plusieurs essais. Née en Sicile, elle a puisé ses inspirations dans la terre de ses ancêtres et dans la littérature de Pirandello qu'elle a justement interprétée au théâtre. Le récit... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2015

Una terapia in dieci minuti al giorno

Dieci minuti al giorno. Tutti i giorni. Per un mese. Dieci minuti per fare una cosa nuova, mai fatta prima. Dieci minuti fuori dai soliti schemi. Per smettere di avere paura. E tornare a vivere… Chi non ha mai sperato di cambiare vita, o almeno le proprie abitudini ? Spesso immaginiamo di tornare indietro o di rompere il tran tran ma ogni volta ci rinunciamo non per mancanza di coraggio ma perché i giorni passano, il tempo scorre… la protagonista di « Per dieci minuti » scritto da Chiara... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2015

Venezia, il gioiello lagunare

Se ti parlo di Venezia, ovviamente pensi alle gondole, ai vaporetti, al caffè Florian, ai piccioni sulla piazza San Marco. Ma se ti perdi tra i calli veneziani, scoprirai che la Serenissima nasconde tesori architettonici, pitturali e patrimoniali. Sì, bere un té alla rosa seduti sotto gli stessi affreschi settecenteschi che racchiudono le chiacchiere di Goldoni è un momento piecevole, come deambulare sul pavimento di mosaici nella Basilica San Marco ; lo è pure ritracciare la storia degli ebrei a Venezia oppure andare a salutare la... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2015

Bologna la rossa, la grassa, la dotta

La rossa per i colori dei suoi mattoni. L’architettura bolognese è medievale con le tue torri o la piazza Maggiore, o tardo-rinascimentale con i suoi palazzi appartenuti a ricche famiglie di una volta (Grassi, Pepoli, Fava…). Grassa perché si mangia bene a Bologna. La cucina bolognese – e per estensione emiliana – è molto saporita : tortellini in brodo, pasta al ragù, torta di riso o della nonna…tutte specialità che potete assaggiare nelle trattorie della città. Vi raccomando il ristorantino « Il Tinello » via... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2015

De Gênes à Saint-Nazaire : les amarres littéraires de Roberto Ferrucci

Roberto Ferrucci est un écrivain-journaliste itinérant. Natif d’une ville atypique, Venise, il éprouve le besoin de (re)construire des identités citadines à travers le prisme de l’Histoire et de l’actualité. Toutefois, l’ossature de la grande histoire ne saurait se décharner des récits des êtres qui la bâtissent quotidiennement. La ville – Venise, Gênes, Saint-Nazaire, Marseille – est la seconde peau de l’écrivain qui vit les événements et les retranscrit de manière instantanée par l’écriture et le visuel en « postant » ses... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]