06 mai 2020

"Je peins donc je suis"

L’origine de l’autoportrait féminin se niche dans l’univers monastique du XIIe siècle avec les religieuses allemandes Guda et Claricia. Dispersés – le manuscrit de Guda a été retrouvé à Francfort, celui de Claricia à Baltimore – ces deux « autoportraits » nous donnent le point de départ d’une affirmation nominative et physique des peintres femmes. On retrouve ces autoportraits lettrines chez Caterina Vigri à Bologne au XVe siècle. Plus qu’une prouesse artistique, l’autoportrait féminin relève de la psychologie, de... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2019

L'amour vache

Ce tableau a été peint en 1903 par une peintre préraphaélite, Evelyn De Morgan. Il représente une femme préparant un philtre d'amour ; on voit d'ailleurs un couple s'embrassant en arrière-plan. Curieusement, cette toile illustre les pages web narrant la vie de la sicilienne Giulia Tofana. Giulia Tofana est née à Palerme au XVIIe siècle ; célèbre courtisane, elle est surtout connue pour avoir aidé environ 600 femmes à devenir veuve. Elle est en effet à l’origine de l’Acqua Tofana, poison incolore, inodore et insipide contenant... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2019

Faux frère : la carrière dissimulée de Vittoria Ligari ?

Vittoria Ligari est née en 1713 à Milan et morte en 1783 à Sondrio. Comme la plupart de ses consœurs, elle apprend la peinture dans l’atelier paternel avant de continuer avec son frère quand ce dernier hérite de l’atelier. Très peu de documents permettent de définir précisément le profil biographique de cette artiste, et les quelques documents d’archives rédigés par son frère laissent entendre qu’elle était très dévote et qu’elle refusa de se marier pour prendre le voile. Pourtant, elle n’entra pas au couvent et il semblerait qu’elle... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

La dentellière dessinatrice

Elisabetta Parasole, dont le père n’est pas clairement identifié, grandit dans un couvent romain qui accueillait les filles de prostituées et les orphelines. On situe sa naissance autour de 1580 à Bergame. En 1593, elle épousa le peintre veuf Rosato Parasole avec lequel elle eut cinq enfants. Les deux frères Parasole étaient des artistes et ils enseignèrent la peinture et la gravure sur bois à leurs épouses respectives, ce qui explique d’Elisabetta est souvent confondue avec sa belle-sœur Girolama elle-même graveuse. Elisabetta eut... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Plautilla Bricci, première architecte

Plautilla Bricci, redécouverte récemment, bénéficie d’un appareil critique certes restreint, mais livrant des éléments intéressants et inédits sur son travail d’architecte. Née à Rome en 1616 dans un milieu sans grande surprise artistique, elle se forma auprès de son père peintre et musicien. Son entourage direct était érudit et pluridisciplinaire. Sa formation picturale est entérinée par sa présence dans l’atelier paternel, tandis que ses connaissances architecturales ne sont pas documentées. Il y a une part d’autodidaxie très... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Il s'appelait Lili Elbe

Le film The Danish Girl relate à la perfection le combat de la première personne transgenre, mais pas seulement. On y découvre celle qui fut l'épouse d'Einar avant de devenir l'amie de Lili : Gerda Wegener. Cette artiste peintre avait un talent incroyable et son coup de pinceau n'est pas sans rappeler celui de Tamara De'Lempicka.
Posté par emilie_lh à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Derrière chaque grand homme se cache une femme

Comme beaucoup d’artistes, Robert Capa est plus connu que sa compagne Gerda Taro à laquelle rend hommage la page d’accueil google aujourd’hui. Gerda Taro est en effet celle qui a créé de toute pièce le pseudonyme aux consonances américaines « Robert Capa ». Elle-même photographe, reporter de guerre et décédée en Espagne dans l’exercice de ses fonctions, une partie de ses photos a été attribuée à Capa. Happée en pleine gloire, Gerda Taro est tombée dans l’oubli, au même titre que d’autres artistes mortes avant l’âge de... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2018

Eppur ci sono pittrici veneziane

A Venezia, nella prima metà del Settecento, oltre a Rosalba Carriera viveva un’altra pittrice di primo piano, purtroppo del tutto ignorata fuori dalla sua patria: il suo nome era Giulia Lama. Figlia d’arte – suo padre, Agostino, era pittore lui stesso oltre che mercante d’arte e perito – a dispetto delle sue colleghe impegnate nella produzione di generi “femminili” come il ritratto o la miniatura, Giulia si cimentò nella pittura di storia, con grandi composizioni affollate. La sua estetica, lontana da visioni prettamente... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2018

Mary, reine de l'impressionnisme

Mary Cassatt (1844-1926) fait partie des artistes qui n’ont pas eu de difficultés financières et qui pouvaient par conséquent se procurer du matériel aisément. Pourtant, son sexe et son style lui ont joué quelques mauvais tours. Edgar Degas lui offrit volontiers son amitié et l’orienta vers le Salon des Refusés quand on l’empêcha d’exposer au Salon officiel. L’exposition au musée Jacquemart-André regroupe des huiles, des pastels, des dessins et des estampes. Peintre de l’intime, Mary Cassatt a représenté les siens et a conféré à la... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

Paula Modersohn-Becker jusqu'au 21 août

  Paula Modersohn-BeckerLe Musée d'Art moderne de la Ville de Paris présente la première monographie de Paula Modersohn-Becker (1876-1907) en France. Bien que méconnue du public français, elle est aujourd'hui une figure majeure de l'art moderne. Malgré sa courte carrière artistique réduite à seulement une dizaine d'années, l'artiste nous transmet une œuvre extrêmement riche que l'exposition retrace à travers une centaine de peintures et dessins.http://www.mam.paris.fr  
Posté par emilie_lh à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]