06 mai 2020

"Je peins donc je suis"

L’origine de l’autoportrait féminin se niche dans l’univers monastique du XIIe siècle avec les religieuses allemandes Guda et Claricia. Dispersés – le manuscrit de Guda a été retrouvé à Francfort, celui de Claricia à Baltimore – ces deux « autoportraits » nous donnent le point de départ d’une affirmation nominative et physique des peintres femmes. On retrouve ces autoportraits lettrines chez Caterina Vigri à Bologne au XVe siècle. Plus qu’une prouesse artistique, l’autoportrait féminin relève de la psychologie, de... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]