27 octobre 2019

La dentellière dessinatrice

Elisabetta Parasole, dont le père n’est pas clairement identifié, grandit dans un couvent romain qui accueillait les filles de prostituées et les orphelines. On situe sa naissance autour de 1580 à Bergame. En 1593, elle épousa le peintre veuf Rosato Parasole avec lequel elle eut cinq enfants. Les deux frères Parasole étaient des artistes et ils enseignèrent la peinture et la gravure sur bois à leurs épouses respectives, ce qui explique d’Elisabetta est souvent confondue avec sa belle-sœur Girolama elle-même graveuse. Elisabetta eut... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2019

Plautilla Bricci, première architecte

Plautilla Bricci, redécouverte récemment, bénéficie d’un appareil critique certes restreint, mais livrant des éléments intéressants et inédits sur son travail d’architecte. Née à Rome en 1616 dans un milieu sans grande surprise artistique, elle se forma auprès de son père peintre et musicien. Son entourage direct était érudit et pluridisciplinaire. Sa formation picturale est entérinée par sa présence dans l’atelier paternel, tandis que ses connaissances architecturales ne sont pas documentées. Il y a une part d’autodidaxie très... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2019

De l'ombre à la lumière

Ce roman très dense se concentre principalement sur la période parisienne de Lee Miller. Née en 1907 aux États-Unis, Lee a un parcours personnel marqué par l'inceste qu'elle subit à l'âge de 7 ans. Quant à son parcours professionnel, il alterne devant et derrière l'objectif. Whitney Scharer expose, en façade, la relation amoureuse entre Lee Miller et Man Ray, mais pose également la question de la reconnaissance des femmes dans le milieu artistique en toile de fond. De 1929 à 1932, Lee Miller fréquente le célèbre photographe Man Ray... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2019

Du culot ou du courage?

Si vous n'avez pas encore lu la bande dessinée de Pénélope Bagieu, Culottées, vous pourrez aisément vous rattraper avec l'édition intégrale qui sort bientôt (le 6 novembre). Elle retrace le parcours de femmes à travers le monde toutes époques confondues : artistes, guerrières, inventrices, exploratrices... le tout superbement illustré. Traduite dans pas loin d'une vingtaine de pays, la bande dessinée a été adaptée en mini-série format court qui sera diffusée en 2020 sur France 5... [Lire la suite]
Posté par emilie_lh à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]