L'article à quatre mains avec l'historien Johan Vincent "Le voyage thérapeutique sur le bord de mer. Fuites spirituelles à Pornic dans Marianna de Jules Sandeau et La Coupe de corail de Mélanie Waldor" vient d'être publié dans l'ouvrage collectif Littérature et voyages de santé, sous la direction de Christine de Buzon et Odile Richard-Pauchet, aux éditions classiques Garnier (pp. 365-381) :

 

Fuyant une rupture sentimentale, les écrivains Jules Sandeau et Mélanie Waldor s’installent une saison à Pornic, ville-prétexte à la fuite psychologique et source d’inspiration littéraire. Tandis que le discours touristique n’est pas encore fixé dans les années 1830, leurs œuvres laissent transpirer un ressourcement dans une multitude de réalités, locale, contemporaine, universelle. La station balnéaire, en domestiquant la nature, devient le seuil permettant d’accéder au monde maritime, infini et vivifiant.