Confortablement installée dans un fauteuil rouge pour assister à une séance de cinéma, je jauge la salle afin d’évaluer le faible nombre de spectateurs et surtout de constater la présence d’un seul et unique homme. C’est normal, j’ai pris une place pour « Numéro une », le dernier film de Tonie Marshall. Une femme qui parle d’une femme…et pas n’importe quelles femmes : une réalisatrice qui évoque le parcours d’une ingénieure briguant le poste de dirigeante d’une entreprise du CAC 40. Les inégalités sociales liées au sexe sont d’autant plus creusées dans les hautes sphères politiques, entrepreneuriales et intellectuelles, la misogynie y est également plus perfide. Emmanuelle Devos est remarquable de sobriété et dégage un charisme inouï pour ce rôle de femme de tête. Les faits ne sont pas réels, mais le contexte l’est et cela ne nous étonne malheureusement pas.

Qui-sont-femmes-entrepreneuses--F