les-proies-1_5885135

En pleine guerre de Sécession, un caporal nordiste échappe à un brasier et trouve refuge dans un pensionnat pour jeunes filles confédéré. Mais l'intrusion soudaine d'un mâle vient perturber la vie des huit femmes qu'abrite encore l'institution, huit recluses pétries de valeurs puritaines et de pulsions refoulées. Objet de tous les fantasmes, le soldat va s'employer à les incarner avec un art consommé de la manipulation, jusqu'à une nuit où tout bascule. Manipulation, séduction, machiavélisme seraient les mots-clés de ce huis clos psychologique diaboliquement remis au goût du jour par Sofia Coppola...Les Proies est à l'origine un roman écrit par le dramaturge américain Thomas Cullinan en 1966. Sofia Coppola y a ajouté une pincée de féminisme, juste ce qu'il faut parce que l'on est quand même en 2017 ! Quant au titre de mon post, je vous laisse le plaisir d'établir le lien en allant visionner le film !