En 1971, l'historienne de l'art Linda Nochlin, dans un article publié dans Artnews, lance un défi aux historiens de l’art classiques et féministes, en lâchant la question : « Pourquoi n'y a-t-il pas de grandes femmes artistes ? ». Pour elle, la présence moindre des femmes dans l'histoire de l'art s'explique par le fait que les femmes se sont simplement vues écartées de l'apprentissage et de la pratique de l'art pour des raisons historiques et culturelles. Néanmoins, bien qu'en Europe, depuis les temps les plus reculés jusqu'aux périodes contemporaines, les arts visuels étaient en très large majorité le fait des hommes, les femmes ont bel et bien joué un rôle dans la production artistique. La pénurie bibliographique des femmes artistes s’explique par le changement de nom et de statut, par l’anonymat récurrent, notamment au Moyen-âge, et par un état de conservation souvent fatidique.  Les deux guerres mondiales ont également causé la perte de nombreuses œuvres d’art. C’est par conséquent avec des bribes d’éléments biographiques et iconographiques que se constitue au fil des années un réseau identitaire féminin.

 

Conférence prévue à 20h le 6 mars 2015 à la MJC de Chamonix en ouverture du festival les Talen'tueuses 7 :

http://www.mjchamonix.org/